Que se cache-t-il derrière les paroles d’une escort?

Que se cache-t-il derrière les paroles d’une escort?

Seul celui qui a vécu dans les régions sauvages n’est pas au courant des aptitudes surprenantes des nanas, comme par exemple le super pouvoir de repérer à une distance d’un kilomètre les boutiques aux soldes massifs, la capacité de marcher avec des talons hauts sans endommager leurs cou, la tendance à transformer l’assimilation d’un demi-kilo (dans leur poids) dans une raison de tristesse irrécupérable ou l’habitude de dire une chose et penser le contraire.

Si vous avez l’impression qu’en allant chez les escorts on vous épargnera les manifestations cliniques (pardon, classiques!) propres au beau sexe, vous vous trompez complètement: les dames de compagnie ne représentent pas la variante améliorée de la nana commune, développant une immunité naturelle contre les comportements propres à celle-ci, elles se manifestent de la même manière que... le reste des femmes. L’avantage en est que vous ne devez pas les “supporter” 24 de 24, sinon seulement pendant la période pour laquelle vous avez payé. Ah, en plus, celles-là vous font réellement l’amour! Comme une déesse (un avantage majeur, sans doute).

On remarque mieux les similitudes entre une telle personne et l’“archétype” au niveau de la communication, là où chaque créature munie d’un vagin trahit son appartenance à la famille complexe des chromosomes XX. Espèce à l’intérieur de laquelle la transmission se fait à partir des messages codifiés. Plus précisément, “non” est “oui”, “oui” est “non”, et “chéri, t’es le meilleur” veut en vérité dire “continue quand même... calme-toi, je vais supporter tout ça parce que t’es sympa ou t’as énormément d’argent”.

Tout en revenant à l’exemple des partenaires “louées”, les expertes affirment que celles-ci aussi souffrent de la maladie du langage chiffré, ce qui explique les errances des novices sur leur territoire, qui ont besoin du suivant guide (dico) de conseils pratiques:

1.-Tu es libre de faire ce que tu veux. = Vas-y, déchaine-toi de façon perverse mais dans les limites du contrat, autrement je fais venir mon ami qui aime bagarrer, ou il n’y aura plus de prochaine fois pour toi (que si tu es d’accord à payer une somme bien plus grande d’argent).

2.-Tu es tendu! Tu as besoin d’un massage relaxant. = J’espère que tu apprécies l’effort que je fais et qu’à la fin tu cotises un peu plus. Voilà qui est bien civilisé. Je ne suis pas une nonne pour partager les avantages à gauche et à droite.

3.-T’ai-je déjà dit que t’es mon dernier client? A partir de demain je mets point à ce métier! Ca fait trop longtemps que je fais ça et j’en ai franchement marre, alors je me suis arrangée pour autre chose, qui me correspond mieux. = Je vois que les mots eau et savon ne font pas partie de ton vocabulaire, alors il faudra que j’invente une excuse plausible pour que tu te casses et que je ne te voie plus jamais. Ça me gêne de te dire la vérité.

4.-T’es le plus cool mec que j’ai jamais rencontré. = Toi et le reste des individus que j’ai vus dernièrement (ceux dont je me rappelle, au moins).

5.-Que tu es romantique! = Ne te laisse pas faire! On n’est pas les protagonistes d’un mélodrame. Tes déclarations sirupeuses ne me servent à rien du tout.

6.-C’est toi le chef. = Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais je me plais a l’affirmer. Vous en êtes tous dingues.

7.-Je reviens de la salle de bain dans deux minutes. = Installe-toi confortablement, ça va durer longtemps.

8.-Oui, j’aimerais bien te parler de mon passé, mais peut-être une autre fois. = Mêle toi de tes affaires! Je ne suis pas du genre à profiter de ta naïveté, pour gaspiller ton temps avec des sornettes.

9.-Oui, tu peux me parler de tes soucis. = Que suis-je, ton psychologue?

10.-Oui, tu peux me parler de ton ex copine. = Je vais de toute manière penser à une toute autre chose. L’important c’est de ne pas oublier de hocher ma tête avec empathie.

11.-Non, je ne trouve pas ça bizarre que tu veuilles porter mon soutien-gorge! = J’en ai vu de plus bizarres. Ce n’est pas forcement quelque chose d’extraordinaire, ça.

12.-Non, ça ne me dérange pas que tu sois en retard. Une fois de plus! = De toute façon, moi, je te supprime de ma liste.

13.-J’apprécie ta critique “constructive” et je l’encourage même. Je t’en remercie! = C’est la dernière fois que je te donne l’occasion de le faire...

14.-T’es parmi mes clients les plus viriles. = Il parait que tu as besoin de forts encouragements. Et aussi de quelques antidépressifs!

15.-Allonge-toi sur le dos et laisse-moi te régaler. = Avec tes kilogrammes, tu songes te mettre dessus?!

16.-Tu respires de la masculinité et ça se voit de loin. = Tu transpires comme un rhinocéros indien et ta barbe irritante éveille en moi des fantaisies où je m’imagine épiler tes joues avec de la cire.

17.-Il me tarde de te revoir. = J’ai appris que la politesse vaut beaucoup. Au sens propre.

18.-Calme-toi, tu es entre bonnes mains. = Oh, que c’est mimi, t’es novice, timide et un peu apeuré. Je vais adorer.

19.-Tu es en tête de liste dans mes priorités. = Parce que tu offres généreusement et demandes peu.

20.-Je crois que je suis tombée amoureuse. = J’ai besoin d’un sponsor crédule.

* * *

La seule sage conclusion qu’on puisse tirer de ce qu’on a déjà présenté serait la suivante: mettez l’accent sur le sexe et limitez la communication verbale à un minimum nécessaire (tout en conservant la politesse, bien sûr). Ainsi, vous n’aurez, les deux, qu’à y gagner.

source:www.eroticnote.com