Cuir, latex ou caoutchouc

Cuir, latex ou caoutchouc

Tandis que la plupart des gens ne peuvent guère attendre de se débarrasser des vêtements pour pouvoir passer aux «faits» (lorsqu’ils se préparent pour une séduisante partie «chaude»), les personnes avec ce fétiche ne peuvent faire absolument rien si l’un des membres impliqués dans l’acte en question (ou les deux) portent un costume adéquat, confectionné en cuir, latex ou caoutchouc.

L’aspect, l’odeur, la sensation reçue quand ils touchent le matériau sont des ressorts qui soulèvent la « tension » au maximum, en les préparant de profiter des traits intérieurs comme eux seuls peuvent le faire dans ces moments-là.

Les costumes respectifs, qui sont soit simple (sous-vêtements), soit complètes, en suggérant ou imitant de diverses «créatures» (costume de «chatte», par exemple), soit un peu atypique pour le lit (masques à gaz), sont utilisés à l’occasion des jeux de rôle, établis en avant et assumés de commun accord.

Bien que le noir soit prédominant, les accessoires et les costumes de cette gamme présentent une variété extrêmement de variée concernant les couleurs, les textures ou la taille, de sorte que la «créativité» ne soit pas perturbée. 

La façon dont les tenus excentriques mettent en évidence la ligne du corps, la note instigatrice, la fonction restrictive et même l’impression d’une identité étrange, éveillent certainement la frénésie de ceux sursaturés par la platitude et le conformisme de la routine.